Nous mettons notre site web à jour et nous supprimerons toutes les collections personnalisées le 27 mars 2019 ou peu de temps après. Veuillez communiquer avec nous si cela vous pose problème.

Le personnel de la Banque d’art vous souhaite de joyeuses fêtes!


Le personnel de la Banque d’art vous souhaite de joyeuses fêtes!

Veuillez noter que nos bureaux seront fermés du 24 décembre 2018 au 2 janvier 2019. En notre absence, voici, pour votre plaisir, une sélection spéciale des œuvres préférées de notre équipe.

Billy J. McCarroll, Split Tees (1987)

« C’est l’une des premières peintures de la collection que j’ai installées dans mon bureau quand j’ai commencé à travailler à la Banque d’art. J’aime les couleurs et la texture de l’œuvre – qui est à la fois audacieuse et gestuelle. Je ne suis pas une golfeuse, et j’en savais très peu au sujet de l’artiste à l’époque, mais je sais maintenant qu’il hésitait entre devenir artiste professionnel ou golfeur professionnel. Voici comment il a réussi à concilier ses deux passions! » Amy

Timootie Pitsiulak, Repairing the Snowmobile (2008)

« Tim Pitsiulak a une excellente façon de dépeindre l’ingéniosité requise pour vivre dans l’Arctique. » Chris

William Featherston, Fan Tan Alley (1974)

« Cette œuvre me rappelle les bandes dessinées romanesques que j’ai lues. Ces hommes ont certainement de bonnes histoires à raconter. » Christine

Adad Hannah, Museum Security (2010)

« Un lait frappé et un livre sur la sécurité dans les musées… Ça, c’est mon genre de soirées! » Claudio

Georget Cournoyer, Beach Bag (1972)

« Tout d’abord, je suis épaté par la maîtrise dont fait preuve l’artiste, qui a été capable de créer l’illusion parfaite de textures douces avec de la céramique dure. Mais surtout, le fait qu’elle ait apporté autant de soin et d’efforts pour représenter un objet si banal montre un amour du détail obsessif et une subtilité que j’aime vraiment! » Dereck

Evlyne en train d’admirer l’œuvre Night Scape #2 (1978) de Catharine MacTavish

« C’est l’UNE de mes préférées. Il y a tellement de choix, parmi nos 17 000 œuvres d’art! J’ai découvert Night Scape #2 il y a quelques semaines. Pour moi, c’est l’amalgame de tous les endroits où j’ai vécu. Les montagnes et le lac, les mille et un souvenirs que j’ai de ces lieux. C’est aussi une technique qui me rappelle le pointillisme et le travail de certains artistes autochtones avec qui j’ai travaillé lorsque je vivais en Australie. C’est le dévouement de l’artiste pour son art qui permet la création de quelque chose de merveilleux – qui laisse place à l’interprétation de chacun. » Evlyne

Katharine Harvey, The Catch (2017)

« J’aime le fait que cette œuvre aborde le passé, les loisirs et le temps passé en famille. Pourtant, elle est obscurcie, c’est ce qui arrive parfois quand la mémoire nous joue des tours. L’analyse des couleurs fournit un aspect joyeux et chaleureux qui nous rappelle les sentiments que le passé peut nous apporter. » Lorraine

Laurent Lamarche, Fossile Pétri 10 (2017)

« J’aime cette œuvre, car elle me donne l’impression de regarder à travers un microscope. Elle est abstraite et figurative à la fois. » Luc

Sasha Pierce, purple beige (2008)

« La première fois que j’ai vu cette œuvre dans notre base de données, j’ai pensé qu’elle était faite en laine tricotée. J’ai été très surprise d’apprendre qu’il s’agissait en fait d’une peinture. C’est assurément une œuvre qui me fait m’arrêter et prendre le temps de l’admirer. » Martha

Maxwell Bates, Cocktail Party – Three (1967)

« J’ai une affinité pour l’expressionnisme allemand et je trouve cette œuvre de Maxwell Bates particulièrement saisissante. Le thème du rassemblement social et le style montrent l’influence de Max Beckmann, avec qui Bates a étudié au Musée de Brooklyn. » Mike

David Partridge, untitled/sans titre (1959)

« Pour moi, cette œuvre est apaisante et me rappelle le soleil qui se couche après une belle journée d’été. J’ai beaucoup aimé avoir cette peinture dans mon espace de travail pour admirer les riches textures des mailles et du ciment intégrés à l’œuvre. » Nancy

Ken Singer, Nobody Here But Us (2006)

« Plus on la regarde, plus on peut s’y voir. » Rick

Steven avec l’oeuvre de Michael Snow, Core (1982-84), dans l’aire de sculpture de la Banque d’art

« Ce fut un privilège d’installer cette œuvre pour une exposition spéciale à Queen’s Park, dans les appartements du lieutenant-gouverneur, en 2002. Il a fallu transporter l’œuvre dans neuf caisses distinctes, gravir de nombreux escaliers et franchir une superbe porte historique du côté nord de l’édifice, ce qui rendait la tâche ardue. Tout un exploit!

J’ai eu le plaisir de rencontrer Michael Snow une autre fois et de le savoir enchanté que l’œuvre soit incluse dans l’exposition. J’ai aussi rencontré, lors du vernissage, des gens qui étaient présents lors de la cuisson de cette création d’argile rouge de plus de cinq pouces d’épaisseur. Je crois qu’il a fallu plus de huit personnes pour placer la plus grosse partie dans le four. Ce qui est encore plus incroyable, c’est que l’argile humide a dû être encore plus lourde à transporter!

Une œuvre incroyable créée par l’un des artistes multimédias les plus prestigieux du Canada. » Steven

The Royal Art Lodge, The Books I’ve Read (2008)

« Cette œuvre rassemble deux de mes passions : l’art et les livres du Canada. Pendant les fêtes, je prévois explorer des musées et me plonger dans des livres qui m’ont été recommandés cette année. » Tara

Inscrivez-vous au bulletin de la Banque d’art

Inscrivez-vous

retour au début

Please Rotate Your Device

This site is best experienced in portrait