Le magazine Inuit Art Quarterly met en lumière des œuvres de la collection de la Banque d’art pour célébrer 30 ans d’art inuit


Depuis 30 ans, le magazine Inuit Art Quarterly présente aux lecteurs du monde entier les artistes les plus brillants et les plus prometteurs du monde de l’art inuit. Nous sommes très heureux, en tant qu’unique magazine voué exclusivement aux arts inuits et autochtones circumpolaires, de diffuser et partager, sur papier et en ligne, la beauté et la vitalité de la production culturelle inuite depuis 30 ans. Pour souligner ce jalon important, nous avons établi un partenariat avec la Banque d’art du Conseil des arts afin de mettre en lumière une sélection d’œuvres de sa collection.

La Banque d’art détient la plus vaste collection d’œuvres d’art contemporain canadien, qui compte plus de 17 000 œuvres dont 600 réalisées par plus de 175 artistes inuits. Depuis sa création en 1972, la Banque d’art fait régulièrement l’acquisition d’œuvres d’artistes inuits et possède à présent dans sa collection les œuvres, tant anciennes que contemporaines, de quelques-uns des artistes parmi les plus prolifiques et reconnus, dont Kenojuak Ashevak, CC, ON, RCA (1927–2013), Pudlo Pudlat (1916–1992), Annie Pootoogook (1969–2016), Oviloo Tunnillie (1949–2014) et Joe Talirunili (ca. 1893–1976) pour ne nommer que ceux-là.

Pour cette collection, nous avons rassemblé une petite sélection d’œuvres créées par des artistes travaillant dans l’Arctique et utilisant diverses techniques et médiums afin de donner un aperçu de l’étendue de la pratique artistique inuite. Parmi les œuvres de l’artiste qui figure sur la page couverture de l’automne 2017, Jessie Oonark, OC, RCA (1906–1985), de Qamani’tuaq (Baker Lake), établi au Nunavut, nous avons choisi Kiviuk and the Grizzly (1981), une impression au pochoir et linogravure représentant de multiples scènes narratives à la fois saisissantes et toutes en délicatesse.

Jessie Oonark, Kiviuk and the Grizzly (1981). Pochoir.

Des sensibilités narratives similaires sont perçues dans les illustrations de Alootook Ipellie (1951–2007), Ben-Ho Wins the Biggest Race of his Life, Thumbs Down (2007) et d’Isaaci Etidloie (1972–2014), Untitled # 30 (Cape Dorset) (1976).

Alootook IpellieBen-Ho Wins the Biggest Race of his Life, Thumbs Down (2007).  Encre sur papier.

Isaaci EtidloieUntitled # 30 (Cape Dorset) (1976-77). Crayon feutre et crayon de couleur sur papier.

La sculpture sur pierre et sur os est également bien représentée dans la collection de la Banque d’art, notamment par des œuvres de Tukiki Manomie, Jaco Ishulutaq, Goota Ashoona et John Terriak.

Tukiki Manomie, Untitled / Sans titre (2010). Stéatite.

Jaco Ishulutaq, Mother and Child (1992).   Pierre de stéatite, ivoire et bois.

Goota Ashoona, Arctic Woman’s Tale (2009). Os de baleine béluga.

John TerriakBird Island with Faces (2001). Pierre.

Finalement, des œuvres textiles et des photographies d’artistes de renom comme Annie Kilabuk (1932–2005), Irene Tiktalaaq Avaalaaqiaq et Jimmy Manning complètent notre sélection.

Annie KilabukWalrus Hunting by Rowboat (1990-91). Laine.

Irene Avaalaaqiaq, Giant Fish Giving Birth to Humans (1992). Feutre sur laine

Jimmy ManningGathering / Spring Fishing (1999-2000). Photographies.

Nous espérons que vous apprécierez ce petit échantillon des centaines d’œuvres qui sont aux bons soins de la Banque d’art: Collection en vedette du magazine Inuit Art Quarterly. Pour explorer ces œuvres et celles créées par d’autres artistes dans nos archives ou pour vous abonner au magazine Inuit Art Quarterly, visitez-nous au : iaq.inuitartfoundation.org

À propos des auteurs: Britt Gallpen et John Geoghegan

Britt Gallpen est écrivaine et commissaire, et vit à Toronto, au Canada. Depuis 2015, elle est rédactrice en chef du magazine Inuit Art Quarterly. Britt a rédigé des textes de catalogue pour The Walter Phillips Gallery au Banff Centre et à la grunt gallery, en plus d’avoir contribué à de nombreuses autres publications, notamment Canadian Art, esse art + opinions et Prefix Photo.

John Geoghegan est rédacteur en chef adjoint et responsible de la diffusion de Inuit Art Quarterly. Il a été responsable de la gestion des collections dans de nombreux musées publics et galeries, notamment la Justina M. Barnicke Gallery et la ville d’Hamilton. Récemment, John a contribué aux articles de catalogue de la publication A Story of Canadian Art: As Told by the Hart House Art Collection.

La recherche complémentaire a été effectuée par Monica Philpott, adjointe de rédaction au magazine Inuit Art Quarterly.

Le magazine Inuit Art Quarterly est publié par la Inuit Art Foundation. Établie en 1987, la Inuit Art Foundation est un organisme de bienfaisance sans but lucratif qui procure du soutien aux communautés artistiques inuites du Canada et est le seul organisme national dont le mandat consiste à promouvoir les arts et les artistes inuits au Canada et à l’échelle internationale.

Inscrivez-vous au bulletin de la Banque d’art

Inscrivez-vous

retour au début

Please Rotate Your Device

This site is best experienced in portrait