21 œuvres d’art qui inspirent, déstabilisent et suscitent la réflexion : Éveil est en cours à Queen’s Park


L’honorable Elizabeth Dowdeswell, lieutenante-gouverneure de l’Ontario, s’adresse aux invités lors de la soirée d’ouverture

 

La collection de la Banque d’art est polyvalente : ses œuvres sont louées à des bureaux ou dans le cadre d’événements, elles sont prêtées à des musées et, parfois, elles sont réunies pour créer de nouvelles expositions.

En mai 2018, des œuvres de la Banque d’art ont été assemblées pour former Éveil, une exposition organisée par le Bureau de la lieutenante-gouverneure de l’Ontario en partenariat avec la Banque d’art, à Queen’s Park, à Toronto.

Préparée par l’auteur, innovateur et conseiller en design global Bruce Mau, l’exposition se concentre sur les objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies, un plan d’action qui sert à favoriser et à organiser l’atteinte, d’ici 2030, d’objectifs de développement approuvés internationalement.

Pour cette exposition, Bruce Mau pose cette importante question : « Maintenant que rien ne nous est impossible, qu’allons-nous faire? »

L’art a certainement un rôle important à jouer pour répondre à cette question. Comme le directeur et chef de la direction du Conseil des arts, Simon Brault, l’a rappelé aux visiteurs lors de la cérémonie d’ouverture d’Éveil, le 1er mai, cette exposition donne : « l’occasion de s’engager dans les conversations en cours autour du développement durable, et offre aussi un point de départ pour de nouvelles conversations qui nous aideront à bâtir la société dans laquelle nous voulons vivre. »

L’exposition comprend de grandes œuvres sur toile, des estampes magnifiques et des photographies intimistes, dont des productions de Germaine Arnaktauyok, d’Edward Burtynsky, de Michael Snow et de Shirley Wiitasalo. Les trois derniers artistes sont d’anciens gagnants de Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.

Vous pouvez voir l’exposition au cours d’une visite guidée des majestueux appartements de la lieutenante-gouverneure, à Queen’s Park, jusqu’au 31 mai 2019. Vous pouvez aussi télécharger le catalogue bilingue qui accompagne l’exposition. Il comprend des textes sur les 17 objectifs de développement durable et des images des œuvres de la Banque d’art que l’exposition présente.

Si vous préparez une exposition et souhaitez y inclure des œuvres de notre collection, veuillez communiquer avec la Banque d’art pour en savoir davantage sur notre programme de prêts et nos activités de diffusion en général.

Le point central de l’exposition est le monde imaginé par Eleanor Bond dans « IV Converting the Powell River Mill to a Recreation and Retirement Centre », exposé dans le salon des appartements de la lieutenante-gouverneure, à Queen’s Park

 

Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada, prononce une allocution lors de l’ouverture d’Éveil

 

Amy Jenkins, chef de la Banque d’art, en compagnie de l’honorable Elizabeth Dowdeswell, lieutenante-gouverneure de l’Ontario

 

L’estampe en noir et blanc d’Antonia Hirsch, « World Map Project: Equal Countries A – Z », est exposée dans l’élégante salle à manger

 

À propos de l’auteur :  Mike Steinhauer
Mike Steinhauer est gestionnaire des expositions et de la diffusion à la Banque d’art du Conseil des arts du Canada. Il est responsable du programme de prêts, qui permet à des galeries, à des musées et à d’autres institutions culturelles du Canada et d’ailleurs d’emprunter des œuvres pour les exposer, collectivement ou individuellement, ainsi que des activités liées aux expositions et à la diffusion de la Banque d’art.

Inscrivez-vous au bulletin de la Banque d’art

Inscrivez-vous

retour au début

Please Rotate Your Device

This site is best experienced in portrait